CABINET DU MEPS

0 910
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Conformement au décret n°2016-506 du 13 juillet 2016 portant organisation du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, les structures du MEPS sont :

 

  • le Ministre
  • le Cabinet du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale

 

Situation géographique du Cabinet du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale : Tour A, 12ème Etage, Cité Administrative, Commune du Plateau, Abidjan

Standard : tel :2720239250 / 2720239280

Site internet : www.emploi.gouv.ci

Boite électronique/messagerie : infos@empploi.gouv.ci

Compte Twitter : @mepsCI

Facebook : Ministère de l’emploi et de la protection sociale-officiel

 

DIRECTIONS CENTRALES ET SERVICES RATTACHÉS

AU CABINET DU MEPS

 

  • la Direction des Ressources Humaines
  • la Direction des Affaires Financières
  • la Direction de la Planification, des Etudes et de l’Informatiques
  • la Direction des Affaires Juridiques
  • la Direction de la Coordination et du Suivi des Projets
  • le Secrétariat de la Médaille d’Honneur au Travail
  • le Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil National du Dialogue Social
  • la Direction de la Documentation, de la Communication et des Archives

 

 

L’INSPECTION GÉNÉRALE

 

Chargéé de :

 

réaliser ou de faire réaliser des audits et contriolés internes au sein des Direction et services rattachés, des Directions Générales, des Directions Centrales, des Structures sous-tutelle et des Services Extérieurs du Ministère ;

 

contrôler l’application de la législation, de la réglementation et des directives dans les matières relevans des attributions du Ministère ;

 

evaluer et de redynamiser les services du Ministère et de leur apporter un appui technique ;

superviser et d’évaluer les examens et concours de l’INFS

L’Inspection Générale est dirigée par un Inspecteur Général nommé par décret pris en Conseil des Ministres.

Il est assisté de deux (2) Inspecteurs Généraux Adjoints ; cinq (5) Inspecteurs Techniques spécialisés

 

 

DIRECTIONS GÉNÉRALES

 

 

La Direction Generale de l’emploi (DGE)

 

La Direction Générale de l’Emploi (DGE) est dirigée par un Directeur Général nommé par décret pris en Conseil des Ministres.

 

Elle comprend trois(3) Directions centrales:

 

  • la Direction des Stratégies et des Programmes d’Emplois(DSPE) ;
  • la Direction de Suivi et de l’Evaluation de la Politique de l’Emploi (DSEPE) ;
  • la Direction de l’Observatoire de l’Emploi et des Métiers (DOEM).

dirigées par des Directeurs Centraux nommés par décret pris en Conseil des Ministres.

 

La Direction Générale de la Protection Sociale (DGPS)

 

La Direction Générale de la Protection Sociale (DGPS) est dirigée par un Directeur

Général nommé par décret pris en Conseil des Ministres.

Elle comprend trois (03) Directions centrales :

  • la Direction de l’Action Sociale (DAS) ;
  • la Direction de la Promotion des Personnes Handicapées (DPPH) ;
  • la Direction de la Sécurité Sociale et de la Mutualité (DSSM).

dirigées par des Directeurs centraux nommés par décret pris en Conseil des Ministres.

 

La Direction Générale du Travail (DGT)

 

La Direction Générale du Travail (DGT) est dirigé par un Directeur Général nommé par décret pris en Conseil des Ministres.

Elle comprend quatre (04) Directions Centrales :

  • la Direction de la Règlementation du Travail (DRT) ;
  • la Direction de l’Inspection du Travail (DIT) ;
  • la Direction de la Lutte contre le Travail des Enfants (DLTE) ;
  • la Direction de la Santé et Sécurité au Travail (DSST).

 

dirigées par des Directeurs centraux nommés par décret pris en conseil des ministres.

La DGT comprend, en outre : 19 Directions Régionales du Travail ,

11 Directions Départementales du Travail

08 Inspections du Travail d’Abidjan.

 

Les services de la DGTsont animés par : 231 Inspecteurs du Travail ;

14 Médecins Inspecteurs du Travail ;

220 agents interministériels.

 

 

PRESTATIONS ET SERVICES QUE L’ORGANISME PUBLIC OFFRE AUX USAGERS

 

En matière d’EmpIoi et de Travail

  • Application, contrôle et évaluation de la politique en matière d’emploi ;
  • Identification des mesures visant la création d’emplois, en particulier pour les populations défavorisées, notamment les femmes et les handicapées, en liaison avec le Ministre chargé de l’Emploi des Jeunes ;
  • Formulation d’actions de mise en adéquation de la formation et de l’emploi
  • Assistance aux chômeurs et handicapés résultant des accidents de travail ;
  • De contrôle de l’application des normes, des lois et règlement en matière de travail ;
  • Prévention et gestion des conflits collectifs de travail
  • Élaboration, suivi et contrôle de l’application des normes, lois et règlements en matière de travail des enfants, en liaison avec les Ministres chargés de la Justice, de l’Intérieur et de l’Enfant ;
  • Coordination, identification et mise en Œuvre de mesures dans le domaine de la lutte contre le travail des enfants;
  • Renforcement de la protection des travailleurs, notamment de ceux atteints de l’infection au VIH-SIDA, en liaison avec le Ministre chargé de la Santé;
  • Élaboration, suivi et contrôle de la réglementation de la médecine du travail, en liaison avec le Ministre chargé de la Santé ;
  • Renforcement de la médecine du travail, en liaison avec le Ministre chargé de la santé.

 

En matière de Protection Sociale

 

  • Promotion, mise en œuvre et suivi de la politique de sécurité sociale – renforcement et harmonisation du cadre institutionnel de la prévoyance sociale ;
  • participation à la promotion des actions d’assistance et de soutien aux orphelins, en particulier à ceux du SIDA ;
  • participation à la prise en charge sociale des populations vulnérables;
  • coordination et supervision de la politique des affaires sociales
  • formation professionnelle des travailleurs sociaux ;
  • mise en œuvre d’une politique cohérente d’encadrement et de formation des handicapés ainsi que leur insertion dans le tissu social, notamment dans le domaine du travail ;
  • mise en œuvre et renforcement du plaidoyer en faveur de la prévention des handicaps résultant des accidents de travail et de la voie publique, auprès des populations et des institutions

mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle

 

 

LES ETABLISSEMENTS DE FORMATION ET D’EDUCATION DU MEPS

 

  • L’ECOLE IVOIRIENNE POUR LES SOURDS (ECIS)

 

  • L’INSTITUT NATIONAL IVOIRIEN POUR LA PROMOTION DES AVEUGLES (INIPA)

 

ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX (EPN)

 

L’AGENCE IVOITRIENNE DE LA RÉGULATION DE LA MUTUALITÉ SOCIALE (AIRMS)

 

L’INSTITUTION NATIONAL DE FORMATION SOCIALE (INFS)

 

Les missions assignées à l’INFS sont : * d’assurer la formation initiale et continue des

travailleurs sociaux et des cadres des Affaires

Sociales ;

* de mener des actions de recherche dans le

domaine de la pédagogie et des techniques

d’intervention sociale.

 

 

LES STRUCTURES SOUS-TUTELLE DU MEPS

 

Les Institutions de Prevoyance Sociale :

 

  • La Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (CGRAE)
  • La Caisse Nationale de Prevoyance Sociale ( CNPS)
  • La Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM)
  • La Plateforme de Service – Cote d’Ivoire (PFS-CI)
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer