Conférence de haut niveau sur le travail décent dans les chaînes d’approvisionnements en CI

0 140
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En vue d’éliminer le travail des enfants en Côte d’Ivoire et partout dans le monde, l’Organisation Internationale du Travail (OIT), en collaboration avec le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, a organisé, ce vendredi 24 février 2023 à Latrille Events, une Conférence de haut niveau pour agir sur les déficits du travail décent dans les chaines d’approvisionnement.

Cette conférence est une occasion pour la Côte d’Ivoire, les partenaires sociaux et le secteur privé de présenter les modèles d’intervention innovants mis en œuvre pour déceler les causes profondes du travail des Enfants dans les chaines d’approvisionnement ; de mettre en lumière également les méthodes d’interventions du Gouvernement pour endiguer ce fléau.

« ́́ ́́ ̂ ’ () ̂ ̀ ̂ ’ », a indiqué Monsieur Stéphane AKA, représentant de Monsieur Ahmad CISSE, Président de la CGECI. Pour une meilleure Protection Sociale des producteurs et des enfants, il faut simplifier les procédures d’enrôlement à la Couverture Maladie Universelle (CMU).

Pour Monsieur Steven COLLET, Directeur du département pour le développement économique durable et Ambassadeur Bisness Développement, Ministre des Affaires Etrangères du Pays-Bas, il faut mutualiser les efforts pour endiguer le travail des enfants en Côte d’Ivoire et partout dans le monde. Selon lui, le Pays-Bas reste aux côtés de l’OIT, des Gouvernements, des autres acteurs dans cette lutte pour atteindre les objectifs.

« , ́ ’ », a recommandé Monsieur COLLET.

« ’ ’ ̀ ’ -̂ ̂ ’ », a lancé Monsieur Hubertus HEIL, Ministre Fédéral Allemand du Travail et des Affaires Sociales. Il a par ailleurs engagé toutes les parties à travailler selon les normes du Bureau International du Travail (BIT) pour offrir une meilleure Couverture aux producteurs, de même que leurs familles.

Quant à Madame Svenja SCHULZE, Ministre Fédérale Allemande de la Coopération Economique et du Développement, tous les Gouvernements et acteurs impliqués doivent mutualiser leurs efforts pour trouver des approches communes pour mettre fin au travail des enfants. En outre, elle a montré l’engagement de son pays à accompagner les Gouvernement dans ce projet de lutte contre le travail des Enfants.

« ́ ’́́ ̂ ’ », a recommandé monsieur Gilbert F.
HOUNGBO, Directeur Général de l’OIT.

Monsieur le DG a félicité Madame la Première Dame et le Ministre Adama KAMARA, respectivement Présidents du CNS et CIM pour leurs actions très remarquables dans la lutte contre le travail des enfants en Côte d’Ivoire. Il n’a pas manqué d’inviter toutes les parties à créer des mécanismes idoines pour améliorer les conditions de travail des producteurs.

Prenant à son tour la parole, Maître Adama KAMARA, Ministre de l’Emploi de la Protection Sociale, a salué l’OIT et son nouveau Directeur, et la fédération de l’Allemagne pour l’organisation parfaite de cette conférence qui vise à promouvoir le travail décent en Côte d’Ivoire. En présence des partenaires sociaux et autres acteurs de lutte contre le travail des enfants, Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a présenté les grands projets de protection sociale mis en place par le Gouvernement ivoirien qui sont La Complémentaire pour les Fonctionnaires et Agents de l’Etat, le Régime Social des Travailleurs Indépendants ( RSTI) pour les travailleurs du secteurs informel prenant en compte les producteurs et la Couverture Maladie Universelle ( CMU) pour toutes les personnes vivant en Côte d’Ivoire.

Poursuivant son discours, Maître Adama KAMARA, a traduit sa reconnaissance au Chef de l’Etat ainsi qu’à Madame la Première Dame qui ont œuvré pour la prise en charge des cotisations CMU des producteurs des filières Café, Cacao, Hévéa, Palmier à huile, Coton et Anacarde.

Avant de lancer un plaidoyer au Directeur Général de l’OIT et au Gouvernement allemand à intercéder auprès des multinationaux et des industriels intervenant dans la chaine de valeur afin d’accompagner le Gouvernement pour la charge des cotisations CMU et RSTI des producteurs et ayants-droits, Monsieur le Ministre a confié que la Côte d’Ivoire est résolument engagée à tout mettre en œuvre pour éliminer le travail des enfants et à promouvoir le travail décent dans toutes les chaînes de valeur agricole, particulièrement dans celle du cacao.

https://tinyurl.com/3t57vcny

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer