LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS ; DE L’ESCLAVAGE MODERNE ET DU TRAVAIL FORCE

0 517
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans le but d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) dont la cible 8.7 invite les pays à œuvrer pour l’élimination des pires formes du travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025, le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, en collaboration avec le BIT, l’UNICEF et l’OIM, a procédé, ce jeudi 7 octobre 2021, à l’ouverture de l’Atelier d’identification des priorités stratégiques pour atteindre la cible 8.7 des objectifs durables en Côte d’Ivoire, à l’Hôtel Novotel d’Abidjan Plateau.

Cet atelier a pour objectifs d’identifier et définir les actions prioritaires à court et moyen terme, les partenaires impliqués à ces actions afférentes ces priorités ; à développer une compréhension commune entre les parties prenantes de l’Alliance 8.7 et examiner les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le travail des Enfants, la traite des personnes, l’esclavage moderne et le travail forcé, y compris les plans d’action et les politiques nationales existants.

Dr N’GUETTIA Martin, Directeur de la Lutte contre le Travail des Enfants, Secrétaire Exécutif du CIM, a salué l’engagement de toutes les parties prenantes dans cette lutte contre le travail des enfants. Pour lui, c’est une occasion de passer en revue les efforts consentis par les membres de l’Alliance 8.7 et de présenter les projets en cours de réalisation.

Le Directeur Bureau Pays du BIT pour la Côte d’ivoire, Monsieur Frederic LAPEYRE, représentant Monsieur Philippe POINSOT, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unis, a salué le double   leadership de Madame la Première Dame et Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale sur les questions de lutte contre le travail des enfants en Côte d’Ivoire.

Selon Monsieur LAPEYRE, la formulation de la Stratégie Nationale sur le Cacao Durable et la mise en œuvre du Plan d’Actions National pour l’élimination du travail des enfants et celle de la traite des personnes montre l’engagement de la Côte d’Ivoire pour l’atteinte des objectifs de l’Alliance 8.7. Pour le représentant de Monsieur POINSOT, la Côte d’Ivoire se distingue déjà des autres pays de la sous-région, en termes de volonté politique et d’appropriation d’intensité de la réponse des attentes de l’Alliance 8.7.

Maître Adama KAMARA, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale et Président du CIM, a remercié l’ensemble des participants de cet atelier de consultation nationale. Il a également montré le rôle majeur du CNS et CIM ; deux outils crées par le Président de la République afin de lutter efficacement contre le travail, l’exploitation des enfants en Côte d’Ivoire.

Pour l’atteinte des objectifs de l’Alliance 8.7 d’ici 2025, Maître Adama KAMARA a invité tous les participants et experts à examiner objectivement la situation actuelle, de poser un diagnostic clair du secteur, d’identifier les actions pertinentes et innovantes capables d’accélérer l’atteinte de la cible 8.7 des ODD.

Avant de déclarer ouvert l’atelier, monsieur le Ministre a invité les pays membres de l’Alliance 8.7 à renforcer leurs efforts conjoints dans un cadre inclusif et coordonné afin d’aboutir à un résultat positif.

Il faut noter que les travaux de cet atelier se poursuivront jusqu’au vendredi 8 octobre.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer