Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale Me Adama KAMARA était devant ses paires du monde du travail, ce lundi 6 juin 2022, au palais des Nations à Genève en Suisse où il séjourne dans le cadre de la 110 ème session de la Conférence Internationale du Travail (CIT).

0 26
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Il était accompagné de l’Ambassadeur, Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire en Suisse, SEM. Kouadio ADJOUMANI, de la Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Madame Anne Désirée Ouloto ainsi que des partenaires sociaux (Patronat et centrales syndicales).

Nous partageons avec vous la Déclaration en plénière du Ministre, sur le rapport du Directeur Général du Bureau International du Travail et du Président du Conseil d’Administration.

Monsieur le Président,
Madame la Présidente du Conseil d’Administration,
Monsieur le Directeur Général,
Distingués Délégués,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un insigne honneur de prendre la parole devant cette auguste assemblée pour partager avec vous la vision du Gouvernement ivoirien, sur la thématique principale traitée dans le rapport du Directeur Général du BIT.

Monsieur le Président,

Permettez-moi, avant cela, de féliciter, au nom du Gouvernement ivoirien, Monsieur Guy RYDER, Directeur Général sortant du BIT, pour : (i) l’excellent travail accompli au cours des dix dernières années, (ii) les énormes efforts déployés afin de favoriser un avenir du travail centré sur l’humain ainsi que (iii) les importants progrès enregistrés en matière de promotion du travail décent et de la justice sociale.

Mon pays voudrait également saluer le processus électoral exemplaire, équitable et transparent, au terme duquel Monsieur Gilbert HOUNGBO a été brillamment élu futur Directeur Général du BIT.

Ma délégation lui adresse par avance ses chaleureuses félicitations avant sa prise de fonction future, prévue le 1er octobre 2022.

Monsieur le Président,

Le rapport soumis à notre examen traite des problématiques auxquelles sont confrontés les pays les moins avancés. Ces problématiques, pour nombre d’entre elles, se posent également aux pays en développement.

Mon pays note avec regret qu’en sus des problèmes structurels internes que les pays s’emploient à résorber, les chocs extérieurs imprévisibles aux effets néfastes tels que les crises sanitaires et les chocs inflationnistes fragilisent davantage l’équilibre socio-économique des Etats.

Pour faire face à ces défis, la Côte d’Ivoire, s’est appropriée les principes de la Déclaration d’Abidjan, à travers la mise en œuvre du Programme de Gouvernement intitulé « Une Côte d’Ivoire solidaire ».

Cette politique, mise en œuvre sous la houlette de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, est résolument tournée vers le social et s’appuie sur les six (6) piliers du Plan National de Développement 2021-2025, au nombre desquels :
l’accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et la transformation locale de nos matières premières, notamment le cacao, l’anacarde, etc.
le développement du capital humain et la promotion de l’emploi ;
ainsi que le renforcement de l’inclusion, de la solidarité nationale et de l’action sociale.

Monsieur le Président,

Mon pays est d’avis qu’à l’instar de la plupart des pays en développement, il doit poursuivre les efforts déjà entrepris pour :
accélérer la transition vers le secteur formel des travailleurs indépendants qui sont les acteurs les plus nombreux de notre marché du travail,
résorber le déficit de protection sociale,
améliorer la qualité de l’emploi et le niveau d’employabilité des jeunes, des femmes et des personnes en situation de handicap,
assurer plus de conformité sur les lieux de travail
et atténuer la vulnérabilité de notre économie aux chocs extérieurs et au r…

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer