Ouverture de l’atelier de restitution de l’étude sur le secteur du numérique et ses métiers en Côte d’ivoire/ le ministre ABINAN a reçu le rapport de l’étude ce jeudi 18 février 2021

0 15
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Pascal K. ABINAN, a procédé ce jeudi 18 février 2021, à la Maison de l’Entreprise du Plateau, à l’ouverture de l’atelier sur le secteur du numérique et ses métiers en Côte d’ivoire.

Cet atelier vise à identifier et promouvoir l’ensemble des métiers du numériques et emplois en Côte d’ivoire.

Monsieur LAPEYRE FREDERIC, Directeur Pays du BIT a adressé de vives félicitations au Gouvernement ivoirien pour ce projet en rapport avec le secteur de l’économie numérique.

Le représentant du BIT a invité tous les partis à s’associer à ce projet initié par le MEPS. Pour lui, ce projet   sera bénéfique à la population ivoirienne en particulier la jeunesse. Il a montré la volonté ainsi que la disponibilité du BIT à accompagner la Côte d’ivoire dans cette initiative qui est pourvoyeuse d’Emploi et richesse.

Pour le ministre ABINAN, la révolution numérique offre à la Côte d’ivoire et à bon nombre de pays en voie de développement d’opportunités et possibilités d’insertion socio-économique pour les jeunes et des personnes vulnérables en quête d’emplois. Selon lui, la question de l’Emploi surtout pour les jeunes est une priorité pour le Gouvernement.

Aussi, a-t-il ajouté que le numérique a joué et continue de jouer un rôle capital en Côte d’ivoire à travers le télétravail et les vidéoconférences surtout avec l’avènement de la pandémie à Corona virus. Il a aussi invité tous les acteurs à s’impliquer davantage dans ce projet ; projet qui permettra de renforcer et d’identifier les compétences dans le travail.

C’est des mains du Directeur Pays du BIT que le ministre d e l’Emploi et de la Protection Sociale a reçu symboliquement le rapport de cette étude.

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer