Participation de la Côte d’Ivoire au Forum mondial sur la Sécurité Sociale, du 24 au 28 octobre 2022, à Marrakech, au Maroc.

0 133
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) a organisé le Forum mondial sur la sécurité sociale du 24 au 28 octobre 2022, à Marrakech, au Maroc, sous le thème « La sécurité sociale pour des sociétés résilientes et inclusives« .

Déclinés en 40 séances animées par 120 intervenants, le programme du Forum qui s’est étendu sur 5 jours et s’est articulé autour de 5 axes majeurs, à savoir :

  • Priorités, tendances et défis mondiaux de la sécurité sociale ;
  • Une sécurité sociale centrée sur les personnes à l’ère de l’humain et du numérique ;
  • Développement et innovation en matière de sécurité sociale ;
  • Vers une société sociale, inclusive, résiliente et pérenne pour tous ;
  • Réponse aux besoins mondiaux de sécurité sociale et de sociétés justes.

Ont pris part à ce Forum, plus de 1.500 participants venus de 130 pays et constitués de décideurs gouvernementaux, de Dirigeants d’Organismes de sécurité sociale et d’Experts internationaux.

La République de Côte d’Ivoire était représentée à cette importante rencontre internationale par une délégation conduite par Me Adama KAMARA, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale.

En marge de ce forum mondial, a été organisé le vendredi 28 octobre 2022, le Sommet mondial de la sécurité sociale 2022 qui est une réunion de haut niveau d’échanges avec des Ministres en charge de la sécurité sociale et du travail venus des 5 continents, pour discuter des politiques et stratégies de la sécurité sociale qui répondent aux besoins des individus et qui contribuent à des sociétés équitables, inclusives et résilientes.

Au cours de cette session, le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a été invité à présenter les expériences de la Côte d’Ivoire sur (i) les principales réalisations pour combler les lacunes de couverture à la lumière des leçons tirées de la pandémie de Covid-19 ainsi que (ii) les perspectives de la sécurité sociale dans notre pays.

  1. S’agissant les principales réalisations pour combler les lacunes de couverture à la lumière des leçons tirées de la pandémie de Covid-19

Dans son intervention, le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a indiqué que la réaction forte des autorités ivoiriennes dans la lutte contre la Covid-19 a permis à notre pays d’afficher l’une des meilleures résiliences face à cette pandémie. La réaction du Gouvernement a tenu compte à la fois :

  • de l’urgence sanitaire, à travers le Plan de Riposte Sanitaire d’un montant de 96 milliards FCFA,
  • et de la nécessité de préserver l’outil de production et d’apporter un soutien aux plus vulnérables à travers le Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire d’un montant de 1.701 milliards FCFA et les différents Fonds instaurés à cet effet, à savoir : (i) le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises ; (ii) le Fonds de Soutien des PME; (iii) le Fonds d’Appui aux Entreprises du Secteur Informel ; (iv) Fonds spécial de Solidarité COVID-19 et (v) Fonds de soutien aux filières agricoles

Ces acquis sociaux de la lutte contre la Covid-19 sont valorisés dans le cadre du PSGOUV (Programme Social du Gouvernement) qui est un mécanisme intégré de gouvernance et d’accélération de la mise en œuvre des initiatives sociales sectorielles tels que : le Programme Elargi de Vaccination, la Gratuité Ciblée des soins de santé, le Programme de lutte contre le VIH/SIDA, les Subventions  accordées aux  COGES, l’approvisionnement des Cantines Scolaires, la distribution de manuels et kits scolaires, le Programme Electricité Pour Tous, le Tarif Social de l’Electricité, les Logements sociaux, les  Filets Sociaux Productions, le Régime d’Assistance Médicale de la Couverture Maladie Universelle (CMU)

A ce titre le Gouvernement a adopté en 2021 le PSGOUV 2 d’un coût global de 3.182 milliards FCFA sur trois ans (2022-2024), soit plus de 1.000 milliards par an ce qui représente plus de 10% du Budget de l’Etat. Le PSGOUV 2 met également un accent particulier sur l’appui social aux populations vivant dans les zones frontalières où la présence de l’Etat n’est pas suffisante.

Dans le secteur de la protection sociale, il est à noter que les années 2021 et 2022 ont été marquées par le démarrage ou l’accélération de l’opérationnalisation des nouveaux régimes de protection sociale tels que :

  • la Complémentaire par capitalisation du Secteur Public, lancé en novembre 2021 ;
  • le Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) avec le recouvrement des cotisations à partir de cette année 2022 ;
  • la Couverture Maladie Universelle (CMU) avec la mise en œuvre effective de l’obligation d’enrôlement et l’amélioration de l’accès aux médicaments.

Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a relevé à ce niveau que le principal défi demeure la montée en charge de ces instruments pour une couverture importante des populations cible. L’autre défi est de réussir l’adaptation du système de sécurité sociale au télétravail, instauré désormais en Côte d’Ivoire.

  1. S’agissant des perspectives de la sécurité sociale dans notre pays pour renforcer sa contribution à l’objectif de sociétés justes, inclusives et résilientes tout en assurant la durabilité financière et des prestations adéquates

Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a souligné que l’extension de la couverture sociale, en particulier au sein du secteur dit informel constitue dans les économies africaines environ 90% des emplois.

L’enjeu dans ce secteur se situe au niveau du recouvrement des cotisations sociales. A cet effet il convient de trouver, suivant la spécificité de chaque branche d’activité (commerçants, agriculteurs, artisans, etc.), des mécanismes idoines de prélèvement à la source des cotisations.

En ce qui concerne les planteurs ivoiriens notamment, le Président de la République a instruit les Conseils des Binômes (Café-Cacao, Hévéa-Palmier à Huile et Coton-Anacarde) de prendre en charge les cotisations des agriculteurs de ces spéculations au titre de la CMU.

Un autre enjeu concerne également la sensibilisation et l’éducation de nos populations à faire face aux cotisations sociales à l’instar des factures d’électricité et d’eau, afin de bénéficier des prestations sociales pour améliorer leurs conditions de vie. A ce titre, le Me Adama KAMARA a partagé le projet initié par la Côte d’Ivoire, à savoir « la Ronde du Social » qui se présente comme une tournée itinérante qui vise à faire une communication de proximité et d’échanges sur les régimes de protection sociale, à l’adresse des populations dans toutes les contrées du pays afin qu’elles y adhèrent.

A ce jour les efforts du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale sont orientés vers :

  • L’amélioration du panier des prestations et le renforcement de l’accès aux droits des assujettis. Il s’agit de tenir compte également des besoins légitimes des populations tel que le droit au logement décent et le droit aux prestations de qualité.
  • Le renforcement de la lutte contre la fraude documentaire afin de garantir la viabilité financière de nos Institutions de prévoyance sociale par l’amélioration du système d’identification des bénéficiaires ;
  • La mutualisation des efforts des Institutions de prévoyance sociale ;
  • La stabilité de la Gouvernance des Caisses de Sécurité Sociale qui se traduit d’une part, par la complicité entre la tutelle et les organismes de Protection Sociale et, d’autre part, par le maintien dans un environnement apaisé et durable des dirigeants des Institutions de Prévoyance Sociale en vue de faciliter la conception et la mise en œuvre des politiques de protection sociale au profit de nos braves populations.

Me Adama KAMARA, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a terminé son intervention au Sommet mondial de la sécurité sociale en félicitant devant toute l’assemblée générale, le Directeur Général de la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (CGRAE), M. Abdrahamane T. BERTE, et le Directeur Général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), M. Denis Charles KOUASSI, pour leur leadership, leur dynamisme et aussi pour leur sens élevé du devoir dans la mise en œuvre des programmes de protection sociale initiés par le Gouvernement sous la conduite éclairée et sous la haute bienveillance de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Monsieur le Ministre a aussi invité l’ensemble des participants au 4ème Forum International sur la retraite dans la zone CIPRES qui se tiendra à Abidjan du 14 au 18 Novembre prochain.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer