Pascal K. ABINAN était l’invité du magazine « rti1 reçoit » ce mardi 26 Février 2019

0 9
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Monsieur le Ministre de l’emploi et de la protection sociale, Pascal K. ABINAN était l’invité du magazine « rti1 reçoit » ce mardi 26 Février 2019, dans le cadre de la promotion du programme social du gouvernement.

Sous le thème « intensification, élargissement de la couverture Maladie Universelle CMU et les acquis des secteurs de l’emploi et de la protection sociale » Monsieur le Ministre a, avec maestria, Pendant quatre-vingt-dix minutes (90min), exposé la politique de son département ministériel en matière d’emploi, de travail et de protection sociale.

POUR LE SECTEUR EMPLOI

Le Président de la République de Côte d’Ivoire  dès son accession à la tête du Pouvoir d’Etat a fait de l’emploi une priorité nationale.

Fort de cet intérêt pour la question de l’emploi, le Gouvernement ivoirien s’est doté, en 2012 d’une Première Politique Nationale de l’Emploi (PNE 2012-2015), et en 2016 d’une deuxième Politique Nationale de l’Emploi (PNE 2016-2020).

Au niveau de la configuration gouvernementale, notre pays dispose de 2 ministères chargés de l’Emploi : Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, dont le titulaire est déjà passé sur ce plateau, et le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale.

Au terme du décret n° 2017-45 du 25 janvier 2017 portant attributions des membres du Gouvernement, le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale a en charge les principales attributions suivantes en matière d’emploi :

  • L’élaboration, le suivi et l’évaluation de la Politique Nationale de l’Emploi ;
  • La promotion de l’emploi des couches vulnérables (femmes, personnes en situation de handicap) ;
  • L’observation du marché du travail ;
  • La formulation d’actions de mise en adéquation de la formation et de l’emploi

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière d’emploi, et fort de la forte croissance de notre économie, ce sont plus de 2 millions d’emplois qui ont été créés depuis 2011 dans tous les secteurs d’activités, selon les résultats des différentes enquêtes emploi réalisées par l’INS.

Pour autant, la question de l’emploi, notamment des jeunes, reste cruciale dans notre pays. Les efforts devront donc être maintenus, voire renforcés en la matière.

EN MATIERE DE TRAVAIL

Le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale (MEPS) qui a à charge la politique nationale en matière de travail doit notamment :

– élaborer et évaluer la politique générale dans les domaines du travail ;

– superviser la conception des normes du travail et veiller à leur application ;

– assurer la prévention et la protection contre le travail des enfants ;

– assurer la promotion de la sécurité et santé au travail ;

– assurer la consolidation et la promotion du dialogue social.

Sur la base de ces attributions, depuis 2015, le MEPS s’est employé à renforcer le cadre institutionnel en matière de travail et à inscrire son action dans un schéma cohérent et dynamique.

Ainsi, un nouveau Code du Travail a été adopté en 2015 et ses décrets d’application sont progressivement pris par le Gouvernement. Cette nouvelle loi apporte de nombreuses réponses aux problèmes sociaux qui se posent. Les avancées concernent notamment la lutte contre le chômage des jeunes, la facilitation de l’insertion des personnes en situation de handicap, la protection des couches vulnérables, la lutte contre la précarité de l’emploi et le renforcement de la liberté syndicale.

La Politique Nationale du Travail qui permettra d’inscrire toutes les actions en matière de travail dans un cadre cohérent, sera validé en 2019. Son plan d’opérationnalisation recense les activités à mener avec cohérence et garanti plus d’efficacité.

La promotion de la sécurité et santé au travail se renforce avec l’élaboration d’une politique sectorielle et d’un programme qui devraient être disponible en 2019.

Pour ce qui est de la lutte contre le travail des enfants, les actions se poursuivent avec le renforcement du cadre normatif marqué par la prise des arrêtés relatifs à la détermination de la liste des travaux légers autorisés aux enfants dont l’âge est compris entre 13 et 16 ans et la détermination de la liste des travaux dangereux interdits aux enfants.

La mise en œuvre du Système d’Observation et de Suivi du Travail des Enfants (SOSTECI) permet de mieux identifier le travail des enfants et de concevoir une remédiation efficace.

Le Ministre veille également à la préservation de la paix sociale en s’assurant de l’application de règlementation du travail, à travers le contrôle des lieux de travail dans le secteur formel et le secteur informel et la gestion des conflits sociaux.

En matière de dialogue social, le Ministre s’assure du bon fonctionnement des organes du dialogue social et consolide la démocratie et la paix sociale à travers l’institution des élections professionnelles.

EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE

Dans le cadre de la politique en matière de protection sociale, les actions du ministère consistent au renforcement et l’amélioration de la couverture sociale de la population.

A ce titre, le Ministère œuvre pour la prise en charge sanitaire, sociale, et de réinsertion socio-économique des populations vulnérables y compris les personnes en situation de handicap, inadaptés sociaux et les personnes âgées. Ces actions s’étendent également au renforcement de la couverture sociale contre le risque maladie et l’ensemble des autres branches de sécurité sociale que sont : l’assurance vieillesse, les accidents de travail et maladies professionnelles, les prestations familiales etc….

Ainsi dans le domaine de l’assurance maladie,

Le projet phare demeure la mise en place de la Couverture Maladie Universelle,

Il s’agit d’un système national obligatoire de couverture du risque maladie dont l’objectif est d’assurer l’accès à des soins de qualité à moindre coût, à l’ensemble des populations résidant en Côte d’Ivoire, ivoiriennes ou non ivoiriennes à travers deux (02) régimes :

  • un régime contributif, dit Régime Général de Base (RGB), à raison de 1.000 FCFA par personne et par mois;
  • un régime non contributif, dit Régime d’Assistance Médicale (RAM), qui vise les personnes économiquement faibles ou démunies.

Le démarrage de la CMU est prévu pour avril 2019 avec 4 millions de personnes enrôlées et 725 établissements sanitaires retenus sur toute l’étendue du territoire national.

Parallèlement à la couverture maladie, le ministère travaille actuellement à une extension des régimes de sécurité sociale aux populations du secteur informel qui à ce jour, ne disposent toujours pas de mécanismes de couverture ainsi qu’à la mise en place de régime de retraite complémentaire dans le secteur public et dans le secteur privé.

En ce qui concerne les autres domaines d’intervention du ministère,

Il s’agit principalement de lutter contre l’exclusion des personnes handicapées et améliorer l’assistance de l’Etat en faveur des personnes indigentes et des personnes âgées.

Relativement à la lutte contre l’exclusion des personnes handicapées,

Le ministère intervient dans l’ accompagnement à la scolarisation par des institutions de formation spécialisées, l’appui et l’encadrement des associations de personnes handicapées et l’aide à l’insertion socio-économique à travers la préparation des textes réglementaires et de plaidoyer favorables à des recrutement plus importants de personnes en  situation de handicap .

Relativement aux personnes indigentes, le ministère intervient à  travers des secours sociaux octroyés à titre gracieux pour permettre à ces populations de faire à des situations difficiles liées à la santé, à la scolarisation d’enfants à charges ou à la réalisation d’activités génératrices de revenus.

Pour finir, un accent particulier est aussi apporté aux personnes âgées qui, en plus de mécanismes visant à améliorer les conditions d’accès à la retraite, une prise en charge en terme de soutien alimentaire et d’appui aux associations de retraités et de personnes âgées est effectué par le ministère.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
vous pourriez aussi aimer